Accueil > Nous avons aimé

Nous avons aimé

Cette section présente nos coups de coeur.

zoom sur...

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

                                                                                  

       

 

William Onyeabor :

 

Originaire de la région d'Enugu au sud du Nigéria, certaines biographies affirment qu'il a étudié le cinéma en Russie avant de revenir au Nigéria dans les années 70. Il publie un premier album intitulé « Crashes in Love » en 1977 sur son propre label Wilfilm Records, sept disques suivront jusqu'en 1985. Il se retire ensuite de la musique, retourne dans sa région natale et se consacre à la religion, d'autres biographies affirment qu'il serait devenu chef de son village et entrepreneur. Quelques-uns de ses titres apparaissent sur des compilations publiées dans le courant des années 2000 telles que World Psychedelic Classics 3: Love's a Real Thing - The Funky Fuzzy Sounds of West Africa7 ou Nigeria 70: The Definitive Story of 1970's Funky Lagos. En 2013, le label Luaka Bop de David Byrne10 publie une compilation de ses titres sous le nom de Who Is William Onyeabor?

 

 

                                   

 

 

 

 

 

 

zoom sur...

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

                               McLorin Salvant Sophie

cecile-mclorin-salvant 190 by-john-abbott-200x300

 

 

Cécile McLorin Salvant est une chanteuse française et américaine de jazz, née le 28 août 1989 à Miami, en Floride, et lauréate du premier prix du concours international de jazz vocal Thelonious Monk en 20101.

Le père de Cécile McLorin Salvant, originaire d'Haïti, est médecin, et sa mère, originaire de Guadeloupe, est la fondatrice et la directrice d'une petite école franco-anglaise à Miami2.

Elle débute le piano à l'âge de cinq ans et le chant choral et lyrique dès huit ans. En 2007, elle poursuit des études de jazz (piano et chant dans la classe de Jean-François Bonnel) et de chant lyrique et baroque (dans la classe d'Anne Florentin)3 au conservatoire de musique d'Aix-en-Provence.

Connue pour son interprétation originale des standards, mais également pour celle de morceaux du répertoire de jazz rares et peu enregistrés, Cécile débute sa carrière en Europe et aux États-Unis où elle se produit accompagnée par des musiciens comme Jean-François Bonnel, Rodney Whitaker (en), Dan Nimmer, Wynton Marsalis, Rhoda Scott, Jacky Terrasson...

 

 

 

 

zoom sur...

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer
 
Bachar Mar-Khalifé 
 
Bachar Mar-Khalifé est un compositeur et multi-instrumentiste libanais exilé à Paris. Fils de l'émérite joueur de oud Marcel Khalifé, il reçoit une formation de prestige au Conservatoire de Paris dont il ressort récompensé du premier prix de formation supérieure en 2003. Khalifé se Destine à une carrière de chef d'orchestre et côtoie les plus grands noms. Mais très vite attiré par la création contemporaine, c'est en solo qu'il prend son envol et fait se fusionner les genres. En 2010 son premier album Oil Slick voit le jour sur le label InFiné. Trois ans plus tard, fort de ce succès, le musicien réplique avec la sortie d'un deuxième opus transversal baptisé Who's Gonna Get the Ball from Behind...
 

 

 

 

 

 

 

Zoom sur...

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

james hunter

James Hunter

 

James Hunter est né à Colchester en Angleterre, mais il chante le blues...
Dans les années 80, il se lance dans la composition, dix ans plus tard, il enchaîne les tournées. Mais au début des années 2000, plus d'inspiration, plus de contrats...
La rédemption arrive en 2006 sous la forme d'un album encensé au pays du jazz, People gonna talk... Retour confirmée en 2008 avec un nouveau disque encore meilleur The Hard Way.
Cinq ans plus tard, revoilà James Hunter avec "Minute by Minute". Il retrouve ses cinq complices habituels et officie cette fois sous le nom de The James Hunter Six.
Premier album enregistré par James Hunter aux Etats-Unis, "Minute by Minute" est une nouvelle perle qui sort chez Fantasy.

 

zoom sur...

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

yakotoY'akoto

 

Y'akoto est une chanteuse allemande née en 1989. Née d’un père ghanéen et d’une mère allemande, Jennifer Yaa Akoto Kieck, est élevée dans un milieu très cosmopolite. Elle voit le jour à  Hambourg, grandit au Ghana, séjourne au Cameroun, au Togo puis au Tchad  avant de revenir à Hambourg en passant par Lomé et Paris, elle se  promène à travers le monde. Son père, musicien renommé de highlife l’incite dès l’enfance à prendre des cours de piano. A 13 ans, sur scène, elle chante pour  la première fois dans un groupe, une palette réussie de rock, reggae,  soul et funk qui remporte déjà de francs succès dans les clubs de jeunes et même des prix de concours. A 16 ans, au cours de son adolescence  mouvementée, elle se tourne en peu de temps vers des horizons musicaux  plus  électroniques jusqu’à ce qu’elle rejoigne à 18 ans un nouveau  groupe avec beat box, guitare, basse et chant. « Ce n’est qu’à 20 ans que j’ai vraiment changé de cap pour m’orienter vers la musique ». En parallèle, Y’akoto obtient son diplôme d’Etat de professeur de danse. Elle écrit et compose la plupart de ces chansons avec la collaboration de l’équipe de production Kahedi (Max Herre, Samon Kawamura ainsi que Roberto Di Gioia). Ces textes possèdent une valeur universelle, ils nous touchent, ils racontent une histoire, l'histoire de la vie. Très influencée par l'Afrique, Y’akoto est une artiste qui est constamment à la recherche d’elle même  et c’est pourquoi elle considère sa musique comme étant de la Soul-seeking plutôt que de la “simple” Soul. Sa voix rappelle surtout celle d’une certaine Billie Holiday ou plus récemment la non moins talentueuse Erykah Badu.

 

 

zoom sur ...

AddThis Social Bookmark Button
Envoyer Imprimer

bertrand belin

Bertrand Belin :

 

Bertrand Belin est un guitariste, arrangeur, auteur et compositeur français, né le 7 décembre1970.

En 1989, il rencontre le groupe de musique cadienne et zydeco Stompin' crawfish, avec lequel il tourne pendant six ans et enregistre deux albums.

En 1998, il rencontre Néry dont il sera guitariste et compositeur pendant quatre ans, avec qui il se produit sur de nombreuses scènes en France, en Suisse et au Québec et enregistre deux albums, La vie c’est de la viande qui pense et Vol libre. On peut le voir à la même époque sur scène aux côtés de Bénabar. À cette même période, il crée le groupe Les Enfants des Autres au sein duquel il joue guitares, banjo et violon et pour lequel il signe une bonne partie des compositions, toutes instrumentales et inclassables. Ce groupe comprend notamment le violoncelliste Pierre Le Bourgeois, présent sur le premier album solo de Bertrand Belin, et que l'on retrouvera plus tard aux côtés de Nosfell.

Son premier véritable album, "Bertrand Belin", paraît en 2005.

La Perdue, son deuxième album, paraît en 2007.

Il publie en 2010 Hypernuit, album unanimement salué par la critique[]. Il reçoit pour ce troisième opus le Grand prix du Disque de l’Académie Charles-Cros 2010.

 Albums disponibles à la médiathèque : Bertrand Belin, La perdue et Hypernuit.

 

 

 

 

 

 

Page 2 sur 2